Le , par
Info Ed. Dauvers : Auchan baisse le rideau sur Arcimbo

Arcimbo-1

C’est une info que j’ai révélé dès hier via mon compte twitter (@Dauvers70) : Auchan a donc décidé de stopper l’expérience Arcimbo. Le magasin de Villeparisis (ainsi que le Auchan Drive adjacent) va être repris par l’adhérent Leclerc local, Bernard Mattei. Un projet de rachat a été présenté en ce sens à l’Autorité de la Concurrence il y a quelques jours.

Rappel pour ceux qui auraient manqué l’épisode initial… En février 2013, Auchan ouvrait sous l’enseigne Arcimbo (clin d’œil assumé au peintre italien Arcimboldo qui composait des visages à base de fruits et légumes), un magasin très majoritairement orienté frais sur environ 1 000 m2. La cible ? Grand Frais et son concept dit de “multifrais”. Les fruits et légumes occupent une place prépondérante de la surface, plus de 30 %. Surtout, ils bénéficient d’un soin digne des spécialistes. Pour le reste, la politique marchandises fait preuve d’audaces, plus ou moins attendues : races à viande au rayon boucherie, fromages affinés, ultra-frais fermier, jusqu’à un niveau d’épicerie fine sur certaines catégories, etc. Bref, un point de vente radicalement différent des supermarchés conventionnels (et qui n’est alors pas sans rappeler un autre test mené par Auchan, via sa division supers : Partisans du goût).

Dès l’ouverture, Arcimbo est encensé : “concept de l’année” ici et là. Comme souvent, dans cet exercice de distribution de prix, c’est davantage la réalisation (objectivement irréprochable) qui est récompensée que le potentiel commercial…

Deux ans plus tard, le chiffre n’était toujours pas au rendez-vous. En 2013, sur les 10 premiers mois, Arcimbo a publié un CA de 2,4 millions €. D’ailleurs, nul besoin du chiffre à l’euro près pour comprendre. C’était le sens de mon post ici même l’an dernier. Toute la difficulté de ces points de vente y était résumée au travers de l’exemple (réducteur certes !) des radis : passé l’euphorie de l’ouverture et de l’investissement à outrance sur la fraîcheur, des ventes insuffisantes empêchent toujours la tenue d’un rayon frais à hauteur de l’ambition, sauf à accepter un taux de casse inacceptable ! Ce qui ne permet pas de relancer les ventes. Et ainsi de suite… Obligeant tôt ou tard à baisser le rideau. Au moins par lucidité. 

NB : hasard du calendrier, mon p’tit doigt me dit que Grand Frais pourrait bientôt annoncer une acquisition… Mais je n’ai rien dit ;-) 

Arcimbo-3Arcimbo-2