Le , par
Le Mois Carrefour vu de La Ville du Bois

CarrefourVDB1

Ca y est ! Le Mois Carrefour a démarré. Et après avoir finement décortiqué le prospectus (revoir ici), direction (au hasard, vraiment) La Ville du Bois dans l’Essonne. L’occasion de vous faire partager, photos à l’appui, la visite de l’hyper qui use (abuse peut-être ?) de sa puissance. Dès l’entrée, le ton est donné… Bienvenue au théâtre ! En vedette aujourd’hui : la came (comprendre : la marchandise). L’hyper, vous allez le voir, « dégueule » de came. Suis confus pour les oreilles chastes mais appelons un chat un chat !

CarrefourVDB2

Au cœur de la pénétrante, Pampers. Comme chaque année, c’est l’une des offres phares de l’OP. Là, c’est aussi le… phare (tout court) du magasin : se voit de loin !

 

CarrefourVDB3

Au passage, remarquez à quel point, chez Carrefour, on est encore traumatisé de l’effet des ruptures sur les clients… En 2013, l’OP « Le Mois » avait, en la matière, atteint des sommets. Chat échaudé craignant l’eau froide, voilà le résultat…

CarrefourVDB4 

Cap sur les fruits et légumes. Et, là, c’est bien l’inverse, Carrefour pense si peu à ses clients (et à leur décodage des messages reçus…). Non, Carrefour, une banane à 1,69 € le kilo, même de belle facture, n’est pas une promo. Donc elle ne mérite ni le pied américain, ni « l’offre spéciale » (c’est si… spécial de payer un prix normal ?) et encore moins d’être cautionnée par la signalétique « Le Mois ». Une banane à 1,69 € n’a clairement rien d’exceptionnel.

CarrefourVDB5 

Rayon liquides à présent. Et cet écran que je n’avais encore jamais vu chez Carrefour : à l’entrée du rayon, il permet de localiser les nouveaux produits. Intéressant en théorie. En pratique ? Moins d’emballement quand même. Mais c’est aussi une surface de visibilité pour les marques et leurs innovations. Ce dont elles sont friandes et pour lesquelles leur générosité n’est pas une légende ;-) Alors…

CarrefourVDB6 

Le mur d’escalade à présent ! Du papier toilette sur près de 5 mètres. Forcément, ça donne envie de partir à l’assaut.

 CarrefourVDB7CarrefourVDB8