Le , par
La confiserie fonctionnelle au bout de sa logique

ITM Le Croisic

Historiquement, la confiserie est – avant tout – un marché plaisir. Un p’tit bonbon flatte toujours les papilles bien davantage qu’une fourchette d’épinards (même à la crème) ! Au fil des années, une part de l’offre confiserie a peu à peu dévié vers la fonctionnalité. Le chewing-gum par exemple. “La mastication augmente le flux de salive, ce qui nettoie les débris alimentaires et neutralise les acides produits par les bactéries dans la bouche, participant de fait à lutter contre les caries“, se flatte ainsi l’une des marques dans sa communication. Marque qui, comme d’autres, s’est aussi engouffrée dans le concept d’haleine fraîche. Et v’là la petite douceur transformée en geste hygiénique. Une conversation de trop près, on ne sait jamais… ;-) Mais on ne sait non plus jamais le temps de l’effet. Il manquait donc la garantie de l’effet, à l’image des déodorants et leur “24h” ou parfois “48 h”. La voilà avec ce “60 minutes de fraîcheur” d’Hollywood”. La confiserie fonctionnelle au bout de sa logique…