Le , par
A quand des… très gros lardons (numéro 4) ?

herta-gros-lardons

Qu’il est loin le temps où l’on pouvait parler du marché « du » lardon… Plus que jamais, dites « des » lardons. Car le lardon n’en finit pas de se segmenter. Notamment par taille. Après le lardon sont en effet venus les allumettes puis, plus récemment, les gros lardons. Herta a montré la voie, les MDD ont logiquement suivi. Herta est même allé plus loin, jouant d’une numérotation de la coupe, à l’image des huitres classées par taille. Ainsi, via ces packs en rayon, j’apprends donc que la coupe classique porte le numéro 2 et le « gros lardon » le 3. J’en déduis donc deux choses. Que les allumettes portent le numéro 1. Que les « très gros lardons numéro 4 » viendront tôt ou tard ! Car, dès qu’il s’agit de gagner de l’espace en rayon, les marques ne se refusent rarement une déclinaison.