Le , par
Info Ed. Dauvers : déjà 170 lockers Amazon installés
illustration-amazon-lockers
Initié sur le marché français au centre commercial So Ouest en décembre 2015, le déploiement des consignes automatiques d’Amazon (Amazon lockers dans le jargon de l’Américain) n’a pas traîné. Aujourd’hui, le parc atteint 170 unités selon notre recensement.
Un peu plus d’un tiers ont été installés dans des stations-service, majoritairement à l’enseigne Esso (plus de 50), mais également 7 Total et 1 BP. Une bonne moitié sont implantés dans des centres commerciaux et galeries, avec une nette préférence pour la proximité d’un hyper Auchan (50 unités contre 5 pour Leclerc et Carrefour). En termes de couverture, l’Ile-de-France est assez logiquement sur-représentée avec 70 consignes dont 15 dans Paris intra-muros. Les lockers franciliens sont notamment installés devant des supérettes (G20) ou des boutiques variées, dans des galeries comme le Carousel du Louvre ou Les Boutiques du Palais des Congrès, dans des parkings ou dans une résidence étudiante (école des mines). 
Enfin, une petite dizaine de consignes ont un accès restreint puisqu’elles sont réservées aux employés de certaines structures. A commencer par les équipes des entrepôts Amazon, mais également les salariés d’entreprise comme Ricoh, Dentsu Aegis ou Kantar. A noter que Kantar est particulièrement choyé en termes de consignes automatiques puisque, parallèlement à la solution Amazon, Intermarché vient tout juste d’équiper le siège de Chambourcy d’un ensemble de casiers 24/24 ainsi que je l’ai révélé sur mon fil Twitter (@Dauvers70), photo à l’appui.