Le , par
Ateliers du vin : J-1

 

IMG_5674

Dernier jour de préparation avant la nouvelle édition des Ateliers du Vin, la journée de conférence que nous organisons avec Rayon Boissons. L’occasion de partager le plaisir que je prends dans cette journée, initiée il y a 9 ans. Qu’il est bon de rassembler plus de 200 professionnels (chiffres validés par les organisateurs ET la police ! et puis on s’en fout, c’est sold-out de toute façon…) autour d’un sujet aussi passionnant que le vin. Qu’il est bon de constater à quel point il est possible d’organiser de véritables échanges entre producteurs, négociants, interprofessions et enseignes. Qu’il est bon d’être absolument… déraisonnable dans la dégustation de clôture avec, chaque année, une question hautement existentielle, faux-prétexte à ouvrir des flacons hors-norme. Après l’an dernier “que vaut le mythe Yquem 1990 ?”, cette année, voici ce que nous proposons : “L’Extravagant de Doisy-Daëne l’est-il vraiment (extravagant) ?” A l’aveugle, nous proposerons la dégustation de Doisy-Daëne 2009 (grand cru classé de Sauternes) face à l’Extravagant (la cuvée ultra-premium du château) du même millésime. Vivement demain… 

Au passage, j’en profite pour répondre à ceux qui me demandent régulièrement pourquoi nous n’organisons pas davantage de journées de ce type, comme nombre de titres de presse le font (et je ne porte pas de jugement au passage, chacun faisant bien comme il l’entend). Deux raisons à notre jeu… “petit bras” sur le sujet : 1/ pour chacune des journées que nous co-organisons (Les Ateliers du Drive avec Linéaires et Les Ateliers du Vin avec Rayon Boissons), avec nos camarades-partenaires nous “assumons” plus de la moitié du contenu de la journée. En clair, pas question de ne faire que défiler des orateurs dont l’ambition (légitime) est tout à la fois de partager des chiffres/faits que de “vendre leur soupe”. Demain, à nouveau, nous serons à la manœuvre pour 75 % des présentations (#Undercontrol) ; 2/ seconde raison, souvent évoquée ici en début d’année lors de la présentation de nos activités : la croissance pour la croissance est un sujet inintéressant au possible. Pour autant, pas question de rester les deux pieds dans le même sabot. En 2017, toujours en co-édition avec nos camarades de Linéaires et Rayon Boissons, nous lancerons un magazine gratuit sur l’apéritif, tiré à 500 000 exemplaires. Voilà qui est autrement plus excitant (et donc plaisant) que la 18e journée sur le “category-management stratégique du rayon chaussettes enfants”. Mais d’Apér’Oh!, j’vous  reparlerai très très bientôt…