Le , par
Jules me prend pour un pigeon : c’est… tout vu !

Jules-1-BD

A mi chemin entre les soldes d’été et les soldes d’hiver, toutes les enseignes textile sont actuellement (ou ont été très récemment) en simili-soldes : des OP à – 50 % pour relancer le commerce. Jules comme les autres. Mais, à la différence de ses concurrents, Jules a donc choisi une vie “borderline” (vous savez, celle qui ne dure jamais et qui nécessite une reprise en main salvatrice). Donc chez Jules, “tout” est à – 50 %. Et comme s’il fallait convaincre de la globalité du message (“tout” a un sens par principe global), il est martelé dès l’entrée de la boutique. En subliminal, c’est clair : toute la boutique est concernée. Raté ! Comme souvent, seuls les articles signalés sont démarqués. Mais la langue française l’a prévu… Dans ce cas, c’est donc “– 50 % sur TOUS les articles signalés”. Vous voyez la nuance ? Moi, très bien… Et je la vois d’autant plus que, dans la boutique, seuls quelques tables et portants présentent en fait l’offre  “– 50 %”. Naturellement, comme je ne suis pas un… perdreau de l’année, je comprends la logique, immuable : l’ilot de perte dans l’océan de profits. Mais gare quand même à ne pas me prendre pour un pigeon… ;-)

Jules-2-BDJules-3-BD