Le , par
Carrefour Ecully : l’ancien Planet pas encore tout à fait “Villiers”

Ecully-1Une très-très bonne raison d’aller vers Lyon il y a quelques jours et, forcément, l’arrêt à Ecully. Pas un hyper comme les autres dans la galaxie Carrefour. C’est d’abord l’un des Top 10 de l’enseigne (169 millions d’euros de CA l’an dernier) et c’est surtout “LE” Planet historique, celui où Lars Olofsson, l’ancien patron, donnait rendez-vous pour partager le réenchantement de l’expérience d’achat. On sait ce qu’il advint de Planet, gentiment remisé par Georges Plassat à son arrivée. Ecully a désormais une autre mission, révélée dans leur numéro de juillet par mes camarades de Linéaires. C’est l’un des premiers hypers à tester le déploiement du concept Villiers, particulièrement pour le frais trad. De fait, la rénovation est spectaculaire. Voilà – enfin – une vraie zone marché, sans le plafond surbaissé de l’ex Planet. Et les métiers reprennent l’esprit Villiers. Esprit dans les actifs (mais en plus light quand même) et dans l’ambiance. Un exemple : les coquillages qui sont visuellement séparés du banc marée et disposent d’une identité propre via le “bar à coquillages”. Pas bête pour valoriser une catégorie souvent traitée par défaut. Plus généralement, Ecully met davantage en exergue la fabrication maison par la visibilité donnée aux employés et par la signalétique (encore que perfectible : exemple les pizzas du rayon boulangerie indiquées comme “sélectionnées par Carrefour” alors qu’un panneau à un mètre indique “toutes nos pizzas sont faites maison” / faudrait savoir !). Enfin, et toujours en produits frais trad, il y a l’inévitable stand Maison St Geours (Labeyrie) en complément des sushis. 

En parallèle, sur bien des rayons, Planet est toujours là. En théorie, Carrefour devrait là aussi s’inspirer de Villiers pour rénover le non-al et proposer un hyper homogène. Mais difficile d’accepter d’investir sur des marchés déclinants ! Du coup, il est probable qu’Écully demeure durablement un hybride Planet/Villiers. 

Pour la visite, c’est dans le DOSSIER GRANDE CONSO que je vous ai préparé. Ici >> 

Ecully-DGC