Le , par
SAMEDI CONSO : Mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SamediConso

Nouveau rendez-vous sur le blog : « SAMEDI CONSO, mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine ».L’occasion de revenir sur l’actu de la semaine, en totale liberté comme toujours. S’y mêleront analyses, anecdotes ou – je le confesse avec gourmandise – gentilles provocations. 

SAMEDI 

LeclercJeuconcours

Bien involontairement, je donne des arguments à ceux qui me pensent inféodé à Leclerc… En fait, voilà bien la démonstration que Leclerc m’achète : 5 € ! C’est le montant du bon d’achat que je viens de gagner sur le site de l’enseigne dans le cadre de l’opération « Les super pouvoirs d’achat » (ben oui, je teste tout, même les jeux !). Donc 5 €, c’est quand même pas cher payé… Rassurez-vous, et en dépit de ce que quelques bas esprits tentent d’installer comme idée, je ne suis inféodé ni à Leclerc ni à personne d’ailleurs. Enfin, si, mais c’est pas professionnel !

LeaderPriceCastelsarasin2+1

Prendrait-on les clients pour des benêts chez Leader Price ? Donc amis clients, voici ce que signifie la « mécanique » promotionnelle 2+1 gratuit pour cette bouteille de Côtes du Rhône par exemple. La première est vendue 1,99 €. La seconde aussi. Et la troisième 0 €. Heureusement qu’il y a le mode d’emploi quand même… !

LUNDI 

FAV Costco

Impossible de manquer la prochaine Foires aux vins Costco qui démarre jeudi. Ayant acheté plus de 20 cartes de membres (c’était la meilleure façon de suivre la montée en puissance de l’enseigne depuis l’ouverture de la « billetterie » en décembre dernier !), je reçois logiquement plus de 20 fois l’alerte-mail. Et là, Gary, tu chipotes avec le Château Ausone 2011 en magnum à 999,99 €. Ça serait pas plus simple d’afficher directement 1 000 € ? Parce que c’est quand même mesquin de tenter de me faire croire que c’est 900 euros et quelques !!!

MARDI

IMG_3622

Soirée des Grés d’Or de la FEEF. Sans surprise. Des lauréats, des trophées. 19 ans que ça dure et c’est bien ainsi. Ce que je préfère dans ces soirées, c’est… « l’after ». Et, vers Picpus, l’arrêt dans la première épicerie venue car il manque toujours quelque chose pour réussir la fête ;-) Là, à quelques centimètres de la caisse, c’est un grand retour dans le passé avec ce flacon Zest. Une pièce unique ! La marque, déjà, avait quasi disparu de ma mémoire. Quant au pack – comment dire ? – un brin désuet comparé à ses voisins de tablette. Enquête menée, l’actuel épicier l’avait déjà remarqué il y a… 10 ans lorsqu’il a acheté le fonds. Et, depuis, personne pour se laisser tenter. Peu étonnant quand même. Bonne âme, ma compagne (de courses) lui allège le stock. A 3,90 € pour un collector, c’est une affaire !

MERCREDI

Amazon

Matinée Amazon à Paris. Grand show rodé. Je n’en attendais pas moins. Un détail, encore jamais vu et pourtant bigrement pratique (je dis ça pour tous ceux qui organisent conventions, séminaires, etc.). A son arrivée, chaque participant reçoit un bracelet qui l’identifie personnellement. Résultat, au vestiaire, nul besoin de conserver un ticket (vous savez celui que l’on ne retrouve jamais alors que le temps presse au moment de partir). Votre bracelet Amazon fait office d’identifiant (les autres sont plus personnels on va dire !). Bon, OK, Amazon m’en voudra sans doute de n’avoir retenu que ça de la matinée mais à chacun son effet « waouh ».

IMG_3655

Romans sur Isère. Sur le chemin de l’Hyper U inauguré ce soir, Géant distribue les cadeaux. A chaque passage en caisse (sans condition), un bon d’achat de 6 € valable la semaine prochaine. Il me faudra certes dépenser 50 €, il n’empêche, la remise est belle ! A quelques jours de la fin du troisième trimestre (et de la publication financière qui va avec), c’est donc la « course au chiffre » chez Casino. De bonne guerre.

JEUDI 

Gare TGV Lyon Saint-Exupéry. 6h (du mat’) n’a pas encore sonné. Petit-déj improvisé avec Serge Papin pour tromper l’attente d’un train retardé. Pas une surprise de se retrouver au petit matin : chacun savait que l’autre serait là, de retour l’inauguration de l’Hyper U de Romans la veille. Autour d’un café, l’occasion d’un tour d’horizon retail. Tout y passe : les états-généraux de l’alimentation, l’intérêt de relever le SRP, les difficultés des magasins en zones rurales où la démographie déclinante pose le problème de l’adaptation (à la baisse) de l’appareil commercial, les stratégies des uns et des autres… Et un constat commun : le paysage ne peut demeurer en l’état !

A samedi prochain !