Le , par
La promo-dépendance en 3 images

vesRocher

Des “soldes” avant la date officielle et sans condition. C’est le programme d’Yves Rocher depuis la semaine dernière (et pour 5 semaines). Tout le magasin, “vraiment” tout le magasin est en effet à – 50 %. Et nul besoin d’être porteur de la carte de fidélité pour en bénéficier (à la différence de la quasi-totalité des enseignes engagées, elles-aussi, dans des soldes avant les soldes). Au-delà, et pour illustrer l’incroyable promo-dépendence des enseignes (et pas seulement alimentaires), je vous propose un retour en arrière en deux images. 

YvesRocher Août

Septembre 2017. Les jours Tentation. C’est une tradition chez Yves Rocher, deux fois par an, au printemps et à l’automne, c’est – 40 % sur tout le magasin. Tout ou… presque car les produits pastillés en vert ne sont pas concernés. Mais jusqu’au printemps 2017, l’opération ne durait que 15 jours. Là (revoir ici), pour la première fois, Yves Rocher double la dose (ben, oui, la promo est une drogue alors il faut parle de “dose”) : 4 semaines. 

YvesRocher2

Mars 2018. La même opération, toujours 4 semaines, mais en version printemps. Toujours – 40 % mais, cette fois-ci (revoir là) sur “vraiment tout les produits”. En clair, les pastilles vertes ont disparu. Et Yves Rocher a du, une nouvelle fois, augmenter la dose…  Moralité ? Avec – 50 % depuis le 18 juin, c’est ni plus ni moins qu’une stratégie d’une grande continuité. Ou une fuite en avant, comme vous voulez !