Le , par
Les tests de l’été : que vaut la boutique Haribo ?

1

Vous l’avez forcément remarqué : l’été, c’est la saison des tests dans la presse. En général, c’est à vous de les faire. Mais connaissant mon incapacité à déléguer (ça, c’est pour ceux qui ont déjà bossé avec moi !), je m’en suis occupé tout seul ;-) Aujourd’hui, je teste la boutique Haribo. Comme quelques autres marques (l’exemple le plus abouti étant probablement L’Oréal), Haribo vend en direct à ses consommateurs via une boutique en ligne. Ce n’est probablement pas la plateforme (au sens technologique) la plus aboutie du e-commerce mais elle fait son office, notamment en rapidité. Mais l’intérêt est ailleurs : dans la largeur d’offre présentée avec toutes les “marques-filles” (Tagada, Dragibus, Carensac, etc.) et des conditionnements rares. Tout comme les goodies pour les plus fans (même si les articles personnalisables sont insuffisamment nombreux à mon goût).

Côté prix, aucune surprise. Pour les produits comparables avec les hypers/supers, Haribo a pris soin d’éviter d’être moins cher (on fâche pas ses clients principaux, en témoignent les quelques exemples ci-dessous). Comparé à Amazon (et sur les produits plus spécifiques), pas de surprise non plus. Victime de sa market place (j’y reviens demain), Amazon est totalement dans les choux ! 

23

Mauvaise surprise en revanche : la mise à jour du site. Pas sûr que mettre en avant une boîte Saint Valentin en plein été soit la meilleure idée commerciale ! 

5

De peur d’oublier de revenir pour le D-Day qui est quand même dans un peu plus de 6 mois, je prends un acompte avec le mug Chamallows “Je fonds pour toi”. 

4