Le , par
2019 : les premiers prospectus Leclerc

OK Mise en page 1_Page1

Nouvelle enseigne qui a diffusé ses premiers prospectus 2019 : Leclerc. Et comme pour Carrefour (ici), déjà des premiers enseignements. Bon, je passe rapidement sur les promos “hors-la-loi” puisque  le tract “Continuer à défendre votre pouvoir d’achat” regorge de – 50 % (en différé certes mais – 50 % quand même) pour m’attarder sur la construction de la “couv”. Deux confirmations sur cette “couv” : d’abord que les marques de DPH vont être les victimes collatérales des EGA avec une inflation promo (ici – 70 % sur deux marques majeures) ; ensuite que la promo va prendre un air de “gamification”. Cet automne, Intermarché (avec un an de salaire à gagner) et Market (avec plus de 100 voitures mises en jeu) ont testé. Ici, Leclerc offre donc l’équivalent d’un chariot de 100 € par jour et par magasin. De quoi inciter les clients à choisir Leclerc sur l’air “et si c’était mon jour de chance”… 

OKCapture d’écran 2018-12-30 à 18.51.40

Second prospectus (ci-dessous), plus intéressant encore, car Leclerc rentre dans un mouvement là aussi prévisible : animer en permanence le point de vente (à défaut de pouvoir taper très fort de temps à autre). Dans ce tract, donc, l’annonce de remise catégorielle de 30 %, à la guise du client. Lundi prochain, ça sera ainsi – 30 % sur les jambons cuits, mardi sur les plats cuisinés, mercredi sur les bières, etc. Là aussi, même objectif : à défaut d’attirer par un prix cassé sur un produit spécifique, Leclerc joue la promesse d’un spectre promo extra-large où le client est certain d’avoir un bénéfice sur le produit de son choix. 

OKMise en page 1_Page2