Le , par
Et si Géant ne passait pas l’année 2019…

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Casino a officiellement mis en vente une vingtaine d’hypers. Officieusement, davantage encore seraient sur le marché. Dans tous les cas, l’enseigne va être notablement amputée à brève échéance désormais.

 

> D’ici quelques jours, Casino devrait annoncer une première série de Géant cédés : une demi-douzaine à Leclerc ainsi que révélé hier sur mon fil twitter @Dauvers70. Globalement, pour remettre à flot son réseau, une vingtaine d’hypers (des magasins déficitaires) ont été mis en vente. Et seront fermés s’ils ne trouvent pas acquéreur.

> Au-delà, Casino n’a pas fait mystère que toute proposition serait regardée, y compris pour des hypermarchés ne figurant pas sur la « liste » originelle, tout étant affaire de prix ! Voilà pourquoi Costco, par exemple, a bien regardé plusieurs hypers Casino dans de grandes métropoles, histoire de gagner quelques années sur son plan de développement.

> Dans tous les cas, donc, l’enseigne va perdre au minimum une vingtaine d’unités en 2019. Et se pose la question de sa survie. Sur le marché des hypers (Intermarché et Hyper U mis à part eu égard à leur surface moyenne), Géant est déjà marginalisé. A la fois en nombre d’unités et en performances (le réseau Cora est certes plus modeste mais géographiquement plus dense).

 

Géant> Le groupe Casino aura-t-il intérêt à maintenir une enseigne spécifique (avec ses structures, son plan publi-promo, ses dépenses de communication, etc.) sur un réseau ramené à moins de 100 ou 90 unités ? La question mérite d’être posée pour trois raisons… En premier lieu, l’image de Géant est faible et, ce, sur tous les critères : image-prix, promotion, choix et côte d’amour (selon Promothée / Kantar Worldpanel).

> Seconde raison : le faible écart de performances entre Géant et Casino supermarchés. Des groupes présents sur les deux formats HM et SM, c’est celui pour lequel l’apport de l’enseigne d’hyper est le moins net (24 % de performances supplémentaires pour Géant par rapport à Casino vs 62 % pour Auchan par rapport à Auchan Super). Autant dire que « Casino » pourrait désormais signer à la fois les grandes surfaces et les moyennes surfaces.

 > Reste le non-alimentaire. Mais Casino a déjà engagé une bascule stratégique sur le sujet avec Cdiscount qui signe partiellement les rayons non-al. Autant dire (et c’est la 3e raison qui milite pour la disparition de Géant en tant qu’enseigne) que les surfaces de Casino (hors proxi) pourraient donc à terme à être uniquement signées « Casino », certaines bénéficiant en plus d’un univers Cdiscount et justifiant alors d’une signature visuelle « Casino & Cdiscount ».

 

Extrait de VIGIE GRANDE CONSO janvier 2019. Infos et exemplaire gracieux ici (pour ceux qui ne le demandent pas à chaque fois bien sûr ;-))

illustration-note-sommaire-Vigie-332