Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

Sans titre-1

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

IMG_6144 

Intermarché Luchon. L’ordonnance « promo » a été présentée le 13 décembre. Son entrée en application programmée au 1er janvier. Plus de six semaines sont donc déjà passées. Les Mousquetaires ont toujours l’épée fort affûtée pour tailler les prix. Ca va finir par se voir…

 

IMG_6147 

Intermarché Luchon, encore. Le rayon plats cuisinés vire au vert. Exemple avec les lasagnes dont la recette « bolo » se fait bio, qui passent en version « végétales » ou « aux légumes » ET bio. Je quitte dare-dare le rayon, oppressé par tant de verdure. Pour moi, les lasagnes, c’est au confit de canard. Un point c’est tout. 

 

IMG_6139 2 

Intermarché Luchon, toujours. La machine à jus est l’un de mes sujets du moment (revoir L’Observatoire élaboré avec WinMinute ici). 1,60 € les 50 cl ou 2,99 € le litre, c’est le plus bas prix observé. Et qui ne doit pas laisser beaucoup de « gras » au magasin. A raison de 2,5 kg d’oranges pour un litre de jus (et encore si les fruits sont vaillants), sans compter l’amortissement de la machine et le temps de nettoyage quotidien, j’voudrais pas voir le compte d’exploitation… Cela dit, le jus frais peut aussi être considéré comme un élément de préférence au magasin.

 

DIMANCHE

IMG_6270 

Casino, Toulouse. Le vrac est partout, l’hygiène un peu moins. Pour un produit qui est consommé en l’état (vous lavez vos mini-saucissons, vous ?) étonnant que personne ne s’étonne chez Casino. Sûr que d’en parler ici va réveiller les consciences ;-)

 

MARDI

Capture 2019-01-29 à 15.37.45 

Ma moitié, qui a compris ma passion subite pour le Ricard (SRP+10 oblige), participe à la collecte de prix en amont du 1er février. A Angoulême, chez Auchan Drive, elle s’étonne de voir apparaître de l’adhésif lorsqu’elle requête « Ricard » et m’interpelle : « Toi qui et incollable, tu sais forcément pourquoi ? ». Ben non ! Collé par de l’adhésif. Un comble.

 

MERCREDI

IMG_6332 

Stores tour en région parisienne. Dans ce Market, l’utopie règne en maître. Qui pense sérieusement vendre 4,20 € une bouteille de Bordeaux blanc… 2012 en l’état ? Non seulement ces flacons ne trouveront pas preneur mais c’est l’image de professionnalisme du magasin qui en prend un coup. Je n’arriverai décidément pas à m’habituer à tant de détachement.

 

IMG_6334 2 

Le même Market. Ici, le Ricard à moins de 20 € n’est déjà plus qu’un souvenir. Les nouveaux prix sont « descendus » dès lundi. Faut dire que pour les magasins qui en sont restés aux étiquettes papier, prendre de l’avance sur la date couperet du 1er février n’était pas un luxe…

 

IMG_6336 

Toujours Market. Ce message de « baisse de prix » perd singulièrement en intérêt le jour où, par la grâce d’une double page dans Le Parisien, le principal sujet d’actualité est la hausse des prix alimentaires du 1er février.

 

JEUDI

IMG_6373 

Stores-tour sur Angers. Chez Carrefour, comme partout, les soldes s’achèvent. Et ce maillot de rugby « coupe du monde 2015 » résiste encore, plus de trois ans après. Pourtant, Carrefour a sorti l’artillerie lourde. Démarqué de 19,90 € à 1,99 € ! Quand ça veut pas…

 

IMG_6355 

Soldes encore. La fin de l’opération est rarement valorisée. Ne restent que quelques nanards qui n’intéressent donc personne. Ni les clients, ni le commerçant dont le désintérêt est patent. La dernière démarque manque ici de précision (quel rabais exactement ?) et de confort pour le client (qui doit d’abord dégoter un employé). Vite, semble dire l’hyper, passons à la suite.

 

IMG_6359 

Rayon jus de fruits. 6,30 € pour un litre de jus de grenade ??? Mazette. Tropicana à 2,89 € en passe pour du premier prix. C’est dire…

 

VENDREDI

IMG_6418 

1er février, jour de « deuil » au Leclerc Lanester. Journée que je suis venue partager… L’hyper est depuis toujours ou presque le Leclerc le moins cher de France. Actuellement par exemple à l’indice 87 (sur l’offre exhaustive). Forcément, c’est chez lui que les prix vont le plus augmenter ce matin, au grand dam de l’adhérent, Pierre Ollivier. 72 ans, toujours aux manettes et toujours aussi soucieux de son positionnement discount qui sert l’efficacité économique de son magasin (75 M€ de CA sur 4000 m2 et des salariés payés sur… 20 mois, glisse-t-il comme pour convaincre que le discount est encore le meilleur moyen d’assurer la profitabilité d’un commerce). Ce matin, donc, 2 700 prix ont augmenté. L’indice du magasin risque de passer au-dessus de 90. Il avait bien besoin d’être entouré l’ami Pierre Ollivier !

 

Capture d’écran 2019-02-01 à 08.58 

Innover, toujours innover. Attention à ne pas perdre le client quand même. Aujourd’hui, Match drive fait de la retape pour Panzani Selezione Al Bronzo. Un peu abscons. Même avec l’explication : « des pâtes tréfilées au bronze ». Késako le tréfilage au bronze ???