Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

« SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

 

IMG_6609 

Retour chez « Sources » dans le Marais à Paris. La nouvelle enseigne de Carrefour spécialisée sur la beauté naturelle (revoir VIDÉO GRANDE CONSO ici) a tout fait pour éviter le début du quart de la moitié d’une assimilation à Carrefour. Logique ! Y’a plus vendeur comme argument pour installer une légitimité de spécialiste. Carrefour absent de Sources ? Pas tout à fait. Au prix d’une longue enquête ( !), en voici la preuve. L’écran de veille de la caisse. C’est un vrai métier l’investigation ;-)

 

IMG_6696 

Chez Auchan à Bagnolet pour publier les premières photos du futur corner ElectroDepot (revoir ici). L’OP foire aux vins bat son plein. Coup d’œil aux flacons prestigieux (chacun ses vices.). Yquem et Mouton Rothschild proposés avec une remise immédiate, comme une (vulgaire) boite de p’tits pois. Voilà qui en dit long sur la conso. Tous les consommateurs sont donc promophiles. Même ceux prêts (et capables) à mettre plusieurs centaines d’euros dans un flacon. En tous les cas, c’est l’analyse d’Auchan.

 

image3 

Carrefour à l’autre bout de l’Ile-de-France. L’hyper se veut généreux. 50 % de remise sur ces surligneurs. Mais l’offre est limitée : « 0 produits par offre et par foyer ». Voilà, voilà.

 

CarrefourSannoisOctobre 

Le même Carrefour. J’en déduis que la relecture est ici globalement aléatoire.

 

 

DIMANCHE

 

IMG_6727 

Direction Cologne pour l’Anuga. Le salon, qui dispute au Sial le rang de premier au monde, fête cette année ses 100 ans. Immanquable. A défaut d’innover véritablement, nombre d’industriels déclinent et déclinent encore. Une nouvelle couleur, un nouveau « topping » et, hop, v’la un nouveau produit.

 

IMG_6731 

Sur les salons professionnels, les industriels révèlent leurs clients comme autant de références. Donc les pâtes à tartiner de Casino, Leclerc, Carrefour et U (entre autres) débarquent donc de la même usine.

 

IMG_6732 

Au jeu du stand le plus raccord avec le positionnement de la marque, the winner is… Walkers. Si cosy que j’y ai tapé l’incruste quelques minutes pour travailler avec un thé et un p’tit biscuit. Ah l’hospitalité écossaise !

 

IMG_6728 

Au jeu de l’industriel le plus explicite : ItalPizza. Ici, on est Italiens et on fabrique des pizzas. Ca manque de glam’ mais pas d’efficacité.

 

IMG_6730 

Un p’tit besoin et me voilà confronté à la légendaire organisation allemande. Deux équipes de foot pourraient s’y soulager simultanément, sans même créer d’embouteillages. Pas pressé de revenir au Parc Expo de Villepinte pour le Sial !

 

 

LUNDI

 

IMG_6747 

Un Auchan Super. La foire aux vins est officiellement terminée depuis la veille. Le rayon est encore impeccable. Soit le maître des lieux est intransigeant sur la tenue de sa boutique. Soit le millésime 2019 des foires aux vins est médiocre. J’ai mon idée…

 

IMG_6756 

Soirée chez Leclerc pour la remise des Trophées de l’innovation à des start-ups. Remise des trophées et du chèque qui va avec. Pour une fois que c’est Leclerc qui rince ses fournisseurs, ça valait bien une photo ! Je sais, c’est mesquin. Mais c’est pour toutes les mesquineries dont sont capables « les bleus » envers leurs fournisseurs ;-)

 

 

MERCREDI

 

Aldi 

L’anniversaire Aldi, ça continue. Aujourd’hui, laisses, harnais et sac de transports. Pour animaux, naturellement. Et un jeu de mots éculé, comme une énième illustration de la normalisation en cours d’Aldi : « Des prix au poil ». Pour éviter à Aldi de rémunérer à prix d’or leur agence de pub, je propose déjà : « Des prix gelés » pour les opérations promo de l’hiver, « Vous allez tomber amoureux de nos prix » pour la Saint-Valentin ou « Coup de chaud sur les prix » pour l’été prochain.

 

IMG_6801 

Ouverture du nouveau Monop’ de l’avenue Saint Dominique. L’espace d’un instant, je prends Monop’ pour un discounter. 2,19 € le beurre C’est qui le patron pour un prix « théorique » (et affiché sur le pack) de 2,20 €.

 

IMG_6818 

Ouf, quelques mètres plus loin, je respire. 9,40 € le Livarot, 10,15 € le Pont-Lévêque. Monop’ n’a pas donc pas viré sa cuti. Le discount demeure un concept abscons.

 

IMG_6904 

Entre Monop’ et l’Assemblée Nationale (post suivant), un Franprix Noé. Le confort d’achat est plus que perfectible. Mais qui a pu avoir l’idée d’implanter les savons à 30 cm au-dessus du sol ???

 

IMG_6907 

A l’Assemblée Nationale. En 2 jours, j’aurais donc rencontré « les deux Moreau ». Grégory Besson Moreau, le rapporteur de la Commission d’enquête parlementaire et Jean-Baptiste qui, lui, a été rapporteur de la loi Egalim. Dans les deux cas, il s’agit de les rallier à la cause #BalancetonOrigine. C’est fait ! Avec le Moreau paysan-député (Jean-Baptiste), nous établissons même un « plan de bataille » pour convaincre les récalcitrants. Mais, comme pour toute bataille, on ne livre son plan avant, on le déroule. C’est donc parti…

 

IMG_6922 

Déjà le 9 octobre… Dans cet Intermarché parisien, le temps s’est accéléré. Les calendriers de l’Avent Kinder sont installés. Noël est dans plus de 75 jours. Tellement peur que vous ne me croyiez pas que je photographie le prospectus de la semaine avec !

 

IMG_6920

Le même Intermarché. Là, le temps s’est… arrêté. Pâques est passé depuis plus de 6 mois, mais les cloches sont encore là. Et vont probablement y rester. Parce qu’à « – 30 % sur les chocalats », y’a plus vendeur.

 

IMG_6914 

Monoprix à présent. Les tomates « grappe » sont en promo à 1,49 €. Les classiques – moins valorisantes donc – sont à 1 € de plus. Non, rien.

 

 

JEUDI

 

petitàpetoitoiseaunidIMG_6915

Rues de Paris. Petit à petit, l’oiseau (de l’ouverture « autonome » le dimanche après-midi) fait son nid.

 

 

VENDREDI

 

IMG_6992

A Rennes. Le Market au bout de ma rue vante son raisin sans pépin. J’mets mon billet que les clients le préfèreraient sans moisissure.