Le , par
Les marques et les enseignes à l’assaut des entreprises

3 exemples

Neuf mois après sa présentation au Sirha, lancement officiel de Cabaletta, le robot qui prépare les salades, imaginé par Bonduelle. Autant le reconnaître, je suis incapable de vous en expliquer le fonctionnement. Autant le robot mixeur de la soupe, je vois, autant le robot assembleur pour réaliser une jolie salade comme dans la publicité, j’vois pas ! Mais, à ce stade, donnons à Bonduelle le crédit d’avoir bien bossé le point. Et tirons-en la conclusion qui s’impose : initiative après initiative, les marques comme les enseignes s’intéressent aux entreprises, un “nouveau” marché qui représente de facto un espace de croissance pour qui n’y était pas auparavant. Deux exemples donc : Picard qui (tel que révélé ici dès juin) a imaginé avec Sofrilog installer un distributeur dans des entreprises (une demi-douzaine sont désormais implantés) ; et Bonduelle qui démarre actuellement la retape pour Cabaletta (ici pour recevoir la doc qui va bien / ne me remerciez amis du Nord !). Sur le papier, Auchan regarde aussi le sujet avec “Auchan Minute”, son container en test actuellement sur le parking du siège à Villeneuve d’Ascq. La box fonctionnant de manière autonome, l’environnement semi-sécurisé d’une entreprise est plus propice au développement que des implantations urbaines sur la voie publique. Ce faisant, Auchan Minute se placerait en concurrence avec les distributeurs automatiques comme avec les offres de restauration intra-entreprises. Trois nouvelles illustrations de l’explosion actuelle des univers de concurrence. Tous concurrents sur tout !