Le , par
Leclerc Drive à Lille : quand le piéton passe à la (petite) restauration

IMG_0832

Direction Lille aujourd’hui pour une nouvelle expérience menée autour du concept de drive piéton. L’un des trois drives piéton de l’adhérent local (Thomas Pocher) propose depuis ce matin une offre de petite restauration : salades, pâtes, plats cuisinés simples (aujourd’hui des lasagnes), pâtisserie, etc. Originalité : les produits sont préparés au même endroit que les commandes drive, dans l’entrepôt de Frétin. Là, Leclerc a installé une cuisine centrale (800 m2) qui approvisionne par ailleurs les hypers de Templeuve, Fives et Wattrelos. L’offre de restauration utilise donc les mêmes flux que ceux dédiés aux commandes drive, ce qui participe à l’économie du projet. Au passage, le drive piéton se rajoute donc une mission (la restauration, avec à terme bien davantage à proposer en termes d’offre), illustrant que l’avenir du commerce s’écrit notamment autour du concept de convergence des flux. Convergence des flux marchandises et convergence des flux clients. Depuis longtemps, j’ai pris le pari que le drive (piéton ou non d’ailleurs) sera à terme un agrégateur d’offres. Ce matin à Lille, Leclerc l’illustre. Et l’histoire ne fait que commencer… 

Pour la visite en images, c’est en scrollant !

IMG_0833 IMG_0835 IMG_0836 IMG_0837 IMG_0841