Le , par
P3 : and the winners are… Intermarché et Système U (et tous les supers)

PDM 3

Les voici tout chauds et avant-première. Faut dire que ça fait un mois que j’attendais ça avec… gourmandise (revoir ici). A l’époque, devant la folie drive pré-confinement, j’étais curieux de la situation de Lidl. Faute de drive, l’enseigne risquait bien de voir sa croissance spectaculaire stopper : 20 périodes de progression ininterrompue, parfois à la limite de l’insolence. Et c’est exactement ce qui s’est passé. Lidl fait du surplace, ce qui est assez rare pour être souligné.

Avec le confinement, vint un autre pronostic, facile à établir : les supermarchés n’allaient faire qu’une bouchée des hypers, eu égard  à leur accessibilité. Pronostic encore affiné avec, de mon point de vue, une prime donnée à Intermarché puisque c’est l’enseigne de supers qui jouit de la meilleure image-prix, un sujet qui, au fur et à mesure de l’avancée de la crise (qui va inexorablement se muer en crise sociale) va gagner en importance. Même si la P3 ne comprend qu’une semaine de confinement, les effets sont déjà lourds. Les enseignes de supers dans leur ensemble gagnent 1,5 pt de part de marché. C’est tout simplement du jamais vu. A l’inverse, toutes les enseignes de grands hypers régressent, la “palme” à Auchan avec – 0,5 pt. Entre grands hypers et supers : Leclerc, avec son format de 5 000 m2 en moyenne (mais 15 % du parc à plus de 7 500 m2), qui… stagne. Et encore grâce à l’apport du drive puisque les magasins Leclerc, selon Kantar, sont en recul de 0,1 pt. Rendez-vous dans un mois avec les mêmes tendances mais en plus fort. Car il y aura sur la P4 probablement 4 semaines de confinement. Intermarché progressera encore fortement et U sera pas mal non plus. Et parce que je suis joueur, que la moitié de la P4 est déjà derrière, je suis même prêt à parier que le gain des Mousquetaires sera supérieur à 1 pt. Ce qui serait là aussi du jamais vu. Mais à situation exceptionnelle, résultats exceptionnels.