Le , par
Connaissez-vous Naomi, l’appli de fidélité des Mulliez ?

NaomiPic

Autant l’avouer, jusqu’à une période très récente, je ne connaissais rien de Naomi, une appli imaginée il y a quelques mois par Valiuz, la p’tite société de datas des Mulliez. Et visiblement je n’étais pas le seul puisque rien n’a été écrit à ce sujet ! Alors qu’il y a, là, un extraordinaire pas des Mulliez pour – enfin – tirer tout le potentiel de leurs positions sur le commerce. Sans flagornerie particulière, l’AFM (l’Association Familiale Mulliez) possède quelques unes des plus belles signatures du retail français : Auchan, Decathlon, Leroy Merlin, Kiabi, Saint Maclou, Pic Wic Toys et j’en passe. Des enseignes qui, jusqu’à une période récente, s’ignoraient superbement. Autant le dire franco : c’est même un dogme Mulliez. Chacun chez soi et l’émulation interne fera le reste.

Mais voilà, les temps changent, les générations aussi et, petit à petit, l’organisation en silos étanches laisse entrevoir des passerelles. Les corners Decathlon, ElectroDepot, Boulanger ou Cultura en sont une matérialisation visible pour les clients. Plus discrètes : les créations de Melting Point (pour le dernier kilomètre) et de Valiuz, donc, pour les datas. C’est dans ce cadre qu’est actuellement testée Naomi. Le principe ? Ingénieux, simple et… un brin intrusif ! L’utilisateur donne en effet mandat à Naomi de regarder les mouvements bancaires sur le compte du “client Mulliez”. A chaque dépense dans l’une des enseignes, la cagnotte se remplit : 2 % du montant des achats en temps normal, actuellement doublé à 4 %. Pas négligeable, surtout chez Auchan. Dès que le montant atteint 10 €, c’est parti pour une carte cadeau ou (récemment ajouté) un don à une association. Ça, c’est pour le côté ingénieux et simple car le client n’a strictement rien à faire. Là où ça coince de mon point de vue, c’est l’accès au compte bancaire. Dès les premiers écrans de l’appli, le client doit communiquer son identifiant bancaire ET son mot de passe. Sur le papier, logique ! Pour aller fureter dans mes comptes, faut bien disposer du droit de… fureter. Mais, forcément, ça aura rebuté bon nombre et pourrait pénaliser le développement de l’appli. Mais comme je suis un indécrottable optimiste, je ne veux retenir que le positif : les Mulliez commencent à se donner la main. Et rien que pour ça, ça valait le coup de se pencher sur Naomi ! 

Et pour prolonger le sujet, retour dans le passé, ici >>

TGC