Le , par
Fruits et légumes : quand les hypers/supers subissent Lidl sans réagir…

Lidl

C’est peu de dire que Lidl malmène ses concurrents sur les fruits et légumes. L’enseigne dispose de la meilleure image sur ce rayon (source Kantar) et sa part de marché y est 1,5 fois plus élevée que sur la moyenne tous produits. Un succès qu’il est aisé d’expliquer : non seulement la gamme Lidl est plus courte qu’ailleurs (et donc mieux tenue en rayon, c’est mécanique), mais les livraisons sont quotidiennes et les promos font régulièrement mouche car largement relayées en radio, au moins pour instiller un prix Lidl dans la tête des clients. Exemple aujourd’hui 13 juillet : l’ananas du Costa Rica est affiché à 99 centimes. Autant dire que même le client en route pour Leclerc ou Carrefour aura entendu le prix. 99 centimes. Et quand il le verra à 1,95 € chez Carrefour ou, pire, à 2,09 € chez Leclerc, forcément l’image de Lidl s’améliorera. D’où cet étonnemment (pas nouveau certes, mais je profitais d’une balade commerciale dans l’Est francilien pour le partager !) : il n’y a donc personne chez Leclerc et Carrefour (entre autres) pour pister les promos Lidl et relayer l’info en magasins ? Parce qu’à deux euros l’ananas (et même si les comparaisons sont parfois délicates en Fleg), évidemment qu’il y a mieux à faire ! 

Carrefour Leclerc