Le , par
#BalanceTonOrigine : le grand absent du projet sociétal de Casino

CasinoCapOrigine

Retour encore sur le projet RSE de Casino dit “Cap” (revoir ici). Un projet utile, évidemment, car il en va de la responsabilité des acteurs économiques de faire bouger les lignes (un point que j’avais évoqué samedi ici). Un projet d’autant plus intéressant qu’il est presque parfaitement “couvrant” : environnemental, nutritionnel (volet indispensable pour un commerçant alimentaire) et social. Mais, voilà, tout est dans le “presque”. Car il y a un grand absent dans le projet sociétal de Casino : la nature du soutien à l’agriculture française et son corollaire, la souveraineté alimentaire. Certes, Casino met en exergue sa gamme locale “Le Meilleur d’Ici”. Mais combien pèse-t-elle dans les ventes alimentaires ? 2 %, 3 %, allez, soyons fous, 5 % ? Or c’est bien aux 95 % restants qu’il faut s’attaquer. Et c’est l’esprit du projet #BalanceTonOrigine que je porte depuis un an au nom du Think Tank AgriAgro : aider les consommateurs à aider les agriculteurs en sachant exactement ce qu’ils achètent (ou pas). Et sur ce point ? Rien, nada dans le projet Cap. Dois-je rappeler à Casino que le groupe est signataire du Manifeste Origine présenté jusqu’à l’Assemblée Nationale en décembre dernier ? Que, dans la foulée de #BalanceTonOrigine, Intermarché a créé le FrancoScore et Leclerc l’indication de provenance des ingrédients ? Qu’aujourd’hui même, dans les colonnes de mes camarades de LSA, Michel Biéro, DG de Lidl, a confirmé ce qu’il m’avait confié en février (ici) : la disparition de l’origine (hypocrite) UE sur ses recettes au profit du nom clair du pays, histoire d’être totalement transparent avec ses clients ?

Amis de Casino, rien de tout cela dans votre plan “Cap”. Acceptez que j’en sois déçu et j’accepte que vous me trouviez “dur” en vous désignant ainsi. Mais la cause (le sort de la Ferme France) le justifie. D’où une question simple : êtes-vous “cap” (puisque c’est votre gimmick de comm’ ça va devenir le mien !) de supprimer l’hypocrite “UE” de vos recettes pour nommer le pays d’origine des matières premières ? Si vous en êtes “cap”, faites-le moi savoir, voyons-nous et j’assurerai toute la “bonne” publicité de cette décision courageuse, vertueuse et finalement citoyenne. 

CASINOCAP