Le , par
Cette conso qu’on ne verra plus (2/2)

Jouet2

Seconde illustration de cette conso que l’on verra plus, la faute au Covid. Souvenez-vous (pour ceux qui suivent), l’an dernier, deux dimanches de suite, à l’approche de Noël, Leclerc Osny offrait 50 % en bons d’achat sur les jouets. L’espace d’une matinée, l’hyper était littéralement envahi par des clients friands d’économies. Impossible de circuler dans les allées. Et, vous l’avez compris… zéro distanciation. 

IMG-9337 - copie