À la une

[ EXCLU ] Et voici les nouveaux premiers prix de Carrefour

Capture d’écran 2020-11-07 à 18.13.14

J’vous ai déjà entretenu des nouveaux premiers prix de Carrefour. C’était en août et c’était ici. A présent, de nouvelles informations et un point sur le déploiement de la gamme. D’abord, pourquoi Carrefour a revu sa copie… ? Tout simplement car la gamme actuelle (les “produits blancs”) est insatisfaisante. Dans ses performances mais surtout dans l’image dégagée. Les verbatims de l’étude consos menée par Carrefour résument bien la situation : “Achat de pauvre“, “Je ne les sors jamais si j’ai des invités“, etc. Or les premiers prix sont un élément constitutif de l’image prix, considère Carrefour qui veut redonner de l’attractivité à sa gamme pour retenir les clients “Lidl-attirés”. Voilà pourquoi les produits blancs adoptent actuellement une nouvelle charte graphique et une nouvelle marque (dont je cherche encore la prononciation) : Simpl❤️. Le sel a été le premier produit, arrivé pendant l’été. D’ici à la fin de l’année, 70 codes seront dans tous les formats (de la proxi à l’hyper), et 120 d’ici mars pour un objectif à terme de basculer la totalité de l’offre premiers prix soit très exactement 488 réfs. 

En rayon, le premier objectif est facilement atteint (voir la galerie d’avant/après) : c’est nettement moins paupérisant et… sans mention aucune à Carrefour (cf l’épisode Carrefour Discount ou celui des nouveau produits premiers Auchan / voir ici). Pas question à en effet de donner la marque Carrefour, même version Discount, à des clients qui n’en payent pas le prix. Car, côté tarif, Simpl❤️ sera bien ras des pâquerettes. Selon Carrefour, sa gamme pointe en effet à l’indice prix 90 vs Lidl. Ce qui revient à considérer que les cahiers des charges seront nécessairement inférieurs à ceux de Lidl (en tous les cas sur les produits élaborés), puisque le volume de Carrefour sur ce niveau de gamme est moins important que celui de Lidl pour ses MDD. Le risque, donc ? Que les produits Simpl❤️, bien que rassurants visuellement, soit déceptifs à l’usage ou à la dégustation. Rien d’original là. Ça a toujours été l’insoluble quadrature du cercle des gammes premiers prix des hypers/supers comparés aux MDD des discounters. En ce sens, Carrefour ne fait que répéter une histoire déjà connue. 

Capture d’écran 2020-11-07 à 18.52.14 Capture d’écran 2020-11-07 à 18.52.25 Capture d’écran 2020-11-07 à 18.52.38 Capture d’écran 2020-11-07 à 18.52.47

Envie de partager une info, une photo, un chiffre ? La ligne InfosRetail est là pour ça. Toujours en toute confidentialité of course !

Infosretail copie

13 commentaires

  1. Franchement ces produits ne valent rien
    Qualite des produits nuls meme si les prix sont minims j achete peu et utile pour eviter le gaspillage j’ aime autant acheter la qualité même si parfois je paye le prix

    1. Idem
      Fait qu’ils arrêtent de se creuser le nœud avec ces gammes pourries…un coup le packaging est blanc un coup j’te met 1 ❤…foutaise en bloc

  2. Ces produits correspondent bien à un besoins pour une partie de la population. Le Relooking est réussit. Pour du savon ou du liquide ça fait bien l’affaire.

  3. Ce n’est pas un nouvel emballage qui rendra ces produit digne d’intérêt. Disons le tout de suite leur qualités tant gustatives que nutritionnelles sont déplorable et si ils sont au prix de produits lidl ou aldi ils sont d’une telle médiocrité que aldi ou lidl n’ose pas les commercialiser car ces chaine contrairement aux chaines classiques de la grande distribution française ont un minimum de dignité. Il vaut mieux consommer moins mais mieux. En même temps mieux que ces produits c’est d’une simplicité enfantine.

    1. Arrêtez de toujours mettre Lidl et Aldi sur un podium. Certains de leurs produits sont aussi mauvais que ceux de la gamme actuelle de Carrefour où par exemple un plat cuisiné de poisson, insipide et en petite quantité nage dans un océan de sauce. Et idem pour d’autres produits dont je préfère la version Carrefour à celle d’Aldi à la qualité a raz des pâquerettes
      Vous oubliez également qu’une majorité de consommateurs n’a pas les moyens d’acheter des produits premium et est bien obligée de se tourner vers ces gammes

  4. L’habit ne fait pas le moine… Quel intérêt d’investir dans un packaging sexy au détriment de la qualité? C’est comme demander à un nudiste de porter des bretelles pour paraître plus élégant! Décidément Carrefour ne change pas, ses vieux démons sont toujours là…Si la transition consiste à enclencher la marche arrière, ils vont petit à petit sortir du paysage… et mourir riche peut-être (cf les derniers résultats annoncés) mais à quoi sert d’être le plus riche du cimetière…
    Ces errements traduisent l’absence d’une politique marchandise pertinente cohérente consistante et performante… orientée client et de nature à rassembler la cible la plus large positivement…
    Je garde espoir mais Rami doit se sentir bien seul…

    1. bonjour, en principe oui car il n’y a aucune nouvelle “recette”, il s’agit uniquement d’un changement de packaging.
      A ceux qui jugent la légitimité de ces produits, les magasins en vendent énormément ils répondent donc bien à une attente des consommateurs sur l’unique critère du prix.
      A ceux qui jugent la qualité, je vous invite à lancer votre propre marque bio éthique équilibrée en partenariat avec nos chefs étoilés avec les mêmes prix au centime près et une diffusion nationale hypers supers et supérettes toute l’année

  5. Chez Carrefour ils ont tellement honte de la qualité (plutôt de la mauvaise qualité) de leur produit 1er prix qu’il n’y a aucune trace du logo ou du nom de l’enseigne. Ça en dit long sur la médiocrité de ces produit.

  6. Ce monsieur doit bosser pour Carrefour à vouloir nous informer des changements qui sont pour moi un non événement et n’apporte rien aux consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page