Le , par
Terrible bilan commercial pour les super-centrales

Supercentrale

Difficile de voir un intérêt commercial dans les super-centrales selon l’étude de VIGIE GRANDE CONSO*… Quatre des cinq expériences à date se sont soldées par des reculs de parts de marché. Preuve que l’essentiel est bien la dynamique des enseignes plus que la masse de leurs achats !

Au printemps 2014, lorsque Auchan et U annoncent se regrouper dans une alliance aux achats (avec possiblement des synergies d’enseignes), c’est un séisme dans le paysage commercial. Par ricochet, Intermarché et Casino s’allient dans l’urgence, en quelques jours, à la rentrée. Puis, en fin d’année, Cora accepte la proposition de Carrefour de faire achats communs (et plus si affinités). 

Seul, isolé même, Leclerc entame les « négos 2015 » sans allié. Mais l’enseigne a deux atouts maîtres que le temps va mettre en exergue : sa dynamique commerciale (l’enseigne gagne des parts de marché de manière quasi ininterrompue) et sa capacité à négocier la « revente » et pas uniquement les achats. En creux, Leclerc démontre alors toutes les limites des super-centrales.

Les fournisseurs achètent en effet tout autant le volume (d’achat) que la dynamique (de croissance). Et là où Leclerc devait être fragilisé, l’enseigne maintient son avance en conditions d’achat, donc en prix sur les gondoles ! Seconde limite : la difficulté d’aligner les acheteurs des super-centrales avec les enseignes chargées, sur le terrain, de la mise en œuvre. Là encore, nul obstacle chez Leclerc.

A l’arrivée, si les super-centrales ont évidemment permis à ses membres de récupérer quelques dizaines de millions d’euros « d’améliorateur », l’effet commercial est inexistant. Quatre des cinq expériences depuis 2014 se sont traduites par des recul de parts de marché. Et l’alliance Casino/Intermarché de 2014 ne doit de présenter un solde positif qu’à la dynamique propre des Mousquetaires.

Aujourd’hui, l’alliance la plus brinquebalante est sans conteste Auchan et Casino. Les deux alliés sont en perte de vitesse avérée et perdent en attractivité auprès des fournisseurs. Difficile donc de lui imaginer un horizon radieux… #jeudemot 

 * VIGIE GRANDE CONSO est la veille de référence sur le retail que nous publions chaque mois depuis 12 ans. Notre ambition ? Le plus haut niveau d’analyse du retail et des études inédites. Numéro découverte gracieux sur simple demande ici, pour ceux qui n’ont pas abusé of course ;-) 

Bloc promo newsletter Vigie