Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

« SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique ! 

 

 

SAMEDI

 

Chez Leroy Merlin pour notre nouveau « chez nous ». Toujours fier de ses services, Leroy Merlin nous propose l’installation. Mais « à partir de 2 530 € » quand même. Un peu cher. Sauf s’il faut comprendre que le poêle est offert pour ce prix là. Ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant.

IMG_8546

 

P’tite balade dans notre nouveau quartier. Le commerce en est toujours le meilleur indicateur. Le premier magasin alimentaire venu a de la gueule : parquet au sol, mur en pierre, pas d’affichage agressif, produits bio, ça sent bon le bobo ce quartier ! Les prix aussi. 7,50 € le camembert. Chérie, ça sera vraiment que pour les (très) grandes occasions. A côté, le Monoprix à peine plus loin est un discounter.  

IMG_9225 IMG_9226 IMG_9228 IMG_9227

 

Monoprix justement. L’enseigne déploie un nouveau système interactif via des affiches électroniques et… les fait payer aux fournisseurs. De bonne guerre. J’espère juste que Fleury Michon n’a pas payé trop cher pour faire flasher l’étiquette de ses produits… au rayon beurres et crèmes. J’dis ça, j’dis rien.

IMG_9244

 

Plus loin. On en découvre tous les jours en matière commerciale. « Tous les roulements » promet l’enseigne. Des roulements à bille pour autos, motos, machine agricoles ou industrielles. Pointu le magasin. Ne manquent que les roulements… de tambour.

IMG_9213

 

Auchan à Bagnolet, enfin. Une TG choux-fleurs nettement plus attractive que la moyenne. Je découvre vite « le truc » en changeant d’angle pour la photo. L’employé chargé de la mise en rayon se fait « plus mal » que la moyenne. Il effeuille les bêtes, en témoignent les cagettes qu’il s’apprête à rentrer en réserve. Le commerce – particulièrement pour les produits frais trad – est un métier simple à comprendre : l’effort est toujours salutaire.

IMG_9219 IMG_9218

 

 

LUNDI

 

Un œil dans les photos récentes encore inutilisées. Auchan Vélizy. « La plus grande poissonnerie de France ? ». C’est l’avantage avec les points d’interrogation. Tout est suggérable. Genre « Le site web le plus intéressant de la grande conso, c’est ici ? ». J’ai trop de respect pour mes confrères pour l’affirmer. Mais trop de malice aussi pour ne pas le suggérer ! C’est toute la différence entre « question » et « affirmation ».

IMG_8508

 

La chiffonnade de chorizo est déposée à la main. Z’êtes sûr, Auchan, que déposé… à la main soit un bon argument aujourd’hui ?

smart

 

 

MARDI

 

Auchan toujours. Les rayons non-essentiels sont encore fermés. Mais le e-commerce fonctionne à plein, pour preuve la zone de retrait de colis. C’est déjà ça.

AuchanChambraylesToursMardi

 

Les calendriers de l’Avent, c’est aussi pour les adultes, histoire sans doute de réchauffer les sens. Par contre, la première impression refroidit. 650 €. Mazette. Mais la « valeur » est-elle le prix ? Ça vaut bien un clic en plus.

Capture d’écran 2020-11-24 à 09.29.27

 

Le prix, donc ? 149,90 €, remisé de 14 %, soit 129,66 €. Toujours hors de prix. D’où l’intérêt de le comparer à 650 €. Un vieux truc de commerçant où les prix n’ont… aucune valeur.

Capture d’écran 2020-11-24 à 09.30.36

 

 

Dans le Nord, chez Nosso, supermarché portugais. Vegans, passez votre chemin !

IMG_0741

 

 

MERCREDI

 

On n’arrête pas d’innover chez Carrefour. Aujourd’hui, ils ont inventé la « tartelette aux pommes ». “Nouveau” qu’ils disent. Dingue ça. Oui, une tarte aux pommes en version mini !!! Comment ne pas y avoir pensé avant ??? Sont vraiment forts chez « Carouf ». Trop trop forts.

 IMG_9321

 

JEUDI 

 

Chez Lidl pour le plein d’oranges de Mamie Dauvers (#Secretdejeuneusse). Un boitier qui traîne. La curiosité n’est pas un défaut pour un journaliste. Je lis : « système radio pour barre palpeuse de sécurité mécanique et résistive ». J’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur le retail. Parce que pour le coup je n’ai aucune idée, mais alors aucune idée, de l’utilité d’un « système radio pour barre palpeuse de sécurité mécanique et résistive » dans un magasin. Si une âme bien intentionnée veut bien m’expliquer…

Mise en page 1_Page1

 

Chez Intermarché. Au rayon F&L, aujourd’hui c’est dépaysement garanti. L’asperge est péruvienne et le pois (gourmand) zimbabwéen. Tant que le passeport est pas obligatoire hein…

InterLézignan20201126_153021

 

 

VENDREDI

 

Les courses aujourd’hui, ça sera Intermarché Drive. Pensez donc : jusqu’à une chance sur dix de partir sans payer. Tout est dans le… « jusqu’à ». Comme toujours, faut lire avec attention.

Capture d’écran 2020-11-25 à 10.02.07

 

Un p’tit tour par Amazon. L’occasion d’illustrer un concept sur lequel je conférence parfois : la « web-perméabilité ». Dans les critères de web-perméabilité : le rapport poids / prix / volume / fragilité. Bref, tout ce qui renchérit le coût de la livraison dans une proportion difficilement supportable. Exemple classique pour le rapport poids / prix : un pack de Cristaline, 9 kilos sur la balance pour 1 euro. Evidemment, il n’y a aucun modèle économique à trouver, sauf à inventer… l’eau en poudre. Autre exemple, ici : le rapport prix / volume. Un carton pour verres vendu 4,90 € sur lesquels s’applique 5,17 € de coût de livraison. Forcément, ça pique (même si le carton arrivé plié, c’est plus qu’encombrant en logistique) ! 

Capture d’écran 2020-11-26 à 17.10.20

 

C’est peut-être pas Black Friday. Mais 45 € de remise sur 70 €, ça envoie quand même. Et pose (encore une fois) la question de la valeur de l’offre originelle.  

IMG_9317

 

En fait, si, c’est manifestement Black Friday. Gifi fêtera donc deux fois le vendredi noir. Aujourd’hui et vendredi prochain.

IMG_9366

 

En fait, non, c’est pas Black Friday. Faut dire que Carrefour n’avait pas trop le choix. Il y a 10 jours, Alexandre Bompard a quand même pris la peine de prévenir lui-même Bruno Le Maire que Carrefour suivrait les injonctions ministérielles.

IMG_9385

 

En fait, si, c’est Black Friday, même chez Carrefour. Bon j’arrête, suis perdu.

IMG_9373

 

Aldi et le Noël des animaux. Terrine de dinde pour Médor. Mousse au homard pour Mistigri. Et, comme pour leurs maîtres, les « plus produits » sont d’abord des « moins » : sans céréales, sans colorants, sans conservateurs, etc. Le marketing est universel.

Sans titre-1

 

A la veille de la réouverture des commerces « non-essentiels » (donc des librairies), peux pas me lasser d’Amazon incitant à acheter ses livres ailleurs.

Mise en page 1_Page1

 

J’aurais bien attendu le 1er avril mais, dans la lignée d’Amazon, c’était trop tentant !

LeclercDrive

 

A samedi prochain (ou pas)