Le , par
Et si Lidl lançait son programme de fidélité en France…

Lidl Fid

Lidl pourrait ne plus tarder à lancer la carte de fidélité digitale Lidl Plus en France, deuxième marché après l’Allemagne avec plus de 1 550 magasins. Déjà 19 pays sur 30 l’ont en effet adopté. Le programme de fidélité Lidl Plus a fait ses premiers pas sur le marché espagnol voici deux ans. A date, 3 millions d’Espagnols utilisent cette application pour smartphone et ont pu ainsi bénéficier, sur l’année 2020, d’un total de 12 millions d’euros d’économies selon les calculs de l’enseigne. Coupons de réduction hebdomadaires, jeux de grattage virtuel, loteries, cagnottages font partie des mécaniques proposées. Concrètement, chaque semaine, de nouveaux coupons d’achats sont mis à disposition sur l’application. En magasin, des étiquettes prix de couleur jaune signalent tout à la fois le prix normal et le prix réduit avec Lidl Plus (ce que faisait en son temps Dia en France). A chaque passage en caisse, le scan du QR code de la carte virtuelle permet la prise en compte des remises et le ticket de caisse dématérialisé est disponible dans l’application. En prime, un jeu de grattage virtuel révèle une offre à valoir sur un prochain achat. Enfin, le cumul mensuel des dépenses peut donner droit à récompense. Complément logique, le paiement mobile Lidl Pay a d’ores et déjà fait son apparition en Espagne et en Pologne.

A quand donc la France ? Ne serait-ce que pour soutenir le taux de nourriture qui est “LE” point faible de Lidl, dans un océan de performances envieuses… Selon Kantar, Lidl ne capte que 11 % des dépenses alimentaires de ses clients, à comparer à 30 % pour Système U ou 34 % pour Leclerc. Mécaniquement, un programme de fidélité doperait le taux de nourriture. Et, après la modernisation du parc, offrirait un relais de croissance important à Lidl… Voilà pourquoi je prends le pari !