Le , par
DISTRI PRIX Mai : Leclerc laisse Géant parader (et c’est historique)

DISTRI PRIX MAI 2021

Nouvelle livraison de l’indice DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers) sur la base des prix observés en drives en avril. Ce mois-ci, un enseignement majeur. Historique même. Pour la première fois, Leclerc laisse parader Géant au rang d’enseigne la moins chère. L’observation ne vaut certes que pour les drives mais quand même… Deux fois déjà depuis la création de l’indice DISTRI PRIX en 2013, Géant avait attaqué puis dépassé Leclerc. C’était en avril 2014 et en juin 2020. A chaque fois, Leclerc avait réagi le mois suivant sur l’air “j’vais leur montrer qui c’est Raoul“. Dit plus sobrement : pour reprendre immédiatement son trophée d’enseigne la moins chère et remettre Géant dans le rétroviseur. En ce sens, les résultats de cette vague DISTRI PRIX sont historiques : Géant est moins cher pour le troisième mois de rang. 

Deux hypothèses à la non réaction de Leclerc. D’abord, Géant n’est pas une menace sur le terrain, au moins tant que Casino ne relaie pas en communication locale (et comparative) sa position vs Leclerc. Seconde option : Leclerc refuse de se faire entraîner dans une course nettement plus ruineuse que pour Casino. Concrètement, baisser ses prix PGC on-line de 1 % coûte 2 M€ à Casino ; et plus de 250 M€ à Leclerc. Pour limiter l’addition et périmétrer l’effort au drive, Leclerc devrait d’abord renoncer à ce qui est encore un dogme : proposer le même prix quel que soit le canal. Ce qui n’est pas encore le cas. Donc le… prix à payer est de laisser Géant devant. Le principe même de ce renoncement est aussi historique. 

Pour obtenir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera toujours qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous l’avez normalement reçu ce matin).