Le , par
[ Exclu ] Market teste à son tour la vie sans prospectus

IMG_2347-bd

Après les hypers, les supers ! En mai, j’avais révélé ici le test mené par Carrefour dans deux hypers, à Soyaux (16) et Lille (59) : vivre sans prospectus. En tous les cas sans diffusion massive de tracts dans les boites-aux-lettres de la zone de chalandise sauf… aux clients qui en feraient expressément la demande et qui recevraient désormais les prospectus en courrier adressé (environ 10 fois plus cher !). Pour les autres, que Carrefour espère très très majoritaire, les prospectus sont toujours accessibles mais en version digitale : mail, site internet, whatsapp ou encore application spécialisée (Bonial par exemple). En hypers, le test a officiellement démarré fin juin (pour les premiers résultats, voir ici) et doit durer 4 mois. 

Prochaine étape pour Carrefour : les supers. 2 magasins vont mener un test similaire : Perrigny, dans la périphérie de Lons le Saunier (39) et Rognac, non loin de Marseille (13). Comme pour les hypers avant eux, ces deux supers sont actuellement dans la phase de pédagogie : communication en magasin, appuyée d’animations et d’une borne sur laquelle les clients sont invités à s’inscrire pour choisir le mode de réception des prospectus qu’ils préfèrent (le courrier n’étant alors qu’une ultime solution ;-) ). Dans les faits, hors animation, peu de clients s’inscrivent spontanément. Il n’empêche : ils sont sensibilisés ! Et, peu à peu, comprennent que les prospectus dans la boite-aux-lettres, le 30 août c’est terminé, sauf s’ils le demandent. Ce qui est finalement une habile manière de transférer aux clients la responsabilité du changement de comportement qui, tôt ou tard, s’imposera à tous. Voilà pourquoi je trouve le test Carrefour (très) habilement mené. 

IMG_2367-bd IMG_2366-bd IMG_2363-bd