À la une

Trélissac (24) : un nouveau Leclerc en no-prospectus

Petit à petit, dans la foulée de Luçon, l’idée d’un commerce “no-prospectus” (en tous les cas sans la diffusion habituelle en boites-aux-lettres) fait son chemin chez Leclerc. A date, il y a donc aussi Libourne (que j’avais révélé ici), Templeuve (près de Lille), Annemasse (74), Rambouillet (78) et Trélissac dans la périphérie de Périgueux. Ici, le sevrage a démarré en janvier, soit 4 mois pleins. Et, selon mes informations, sans effet sur le chiffre d’affaires, confortant le premier retour d’expérience de Luçon. Le claim ici : “Zéro prospectus mais 100 % promo”.

Pour la visite photos, à vous de scroller…

Et pour les curieux de ces sujets de transformation digitale et d’activation commerciale, rendez-vous à l’occasion du 1er FORUM de l’ACTIVATION COMMERCIALE. Co-organisé avec @DiamartGroup le 28 juin à Paris. Infos ici >> https://forumactivation.fr

4 commentaires

  1. Il ne faut pas se faire d’illusion mais le premier effet du no prospectus est une belle économie pour le magasin avant l’effet ecolo;

    1. A très très court terme actuellement.
      Il faut bien lancer le mouvement qui sera ensuite fait par la force, mais si on laissait le choix aux GMS ils garderaient la papier même avec le cout engendré c’est évident vu l’impact sur le client.

  2. Bon article sur l’évolution de la communication des prospectus papier vers les newsletters (qui ne sont pas aussi exhaustives d’ailleurs).
    Le Leclerc de Viry-Chatillon (91) a 22 ans d’avance. J’y habite à 3 km, je n’ai jamais reçu un seul prospectus de leur part !
    Je pensais qu’il y avait une date butoir sur le 0-prospectus, en fait non. Selon le ministère de l’écologie, on en est qu’à un stade expérimental du oui-pub (autant dire 0 prospectus car il y aura très peu d e oui-pub).
    A mon humble avis, la distribution papier s’arrêtera d’ici 10 ans tout au plus.
    Source : https://www.ecologie.gouv.fr/stop-pub?msclkid=80646262cd6211ecafccb212f1b98bbf#scroll-nav__3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page