Le , par
Carrefour Market : le changement (de programme de fid), c’est maintenant

Market

A l’occasion de l’OP promo démarrée hier, Carrefour Market a dévoilé son nouveau programme de fidélité. L’enseigne le revendique d’ailleurs (et en toute mesure) dès sa première de couv : « Génial, mon nouveau programme de fidélité ». Alors, génial ou pas ? Sans aller vérifier dans mon Larousse la définition exacte de ce qui touche au génie, la première impression est flatteuse : il se passe tous les jours quelque chose ! Ce qui, pour un supermarché, dont l’enjeu n°1 est quand même la fréquence de visite, n’est pas un défaut. Donc les clients « fidèles » (je reviens plus tard sur cette notion) bénéficieront de 10 % en cash-back sur leur carte sur des rayons / gammes entiers : sur Reflets de France le lundi, les produits bio le mardi, le bébé les mercredis, boul-pât les jeudis, marée les vendredis et boucherie les samedis. De prime abord, un rapport impact/coût (c’est du cash-back, pas de la remise immédiate) assez malin. Un regret néanmoins : que les fruits et légumes « échappent » au nouveau programme.

Au-delà, s’agit-il vraiment d’un programme de fidélité ? J’ai déjà exprimé à de nombreuses reprises mon diagnostic : il n’y a pas (ou si peu) dans la distribution alimentaire de fidélité dans les programmes… de fidélité. Mais bien de l’opportunité. Un client fidèle (au sens d’un taux de nourriture élevé) peut parfaitement passer à travers le programme s’il ne consomme pas les bons produits le bon jour ! Sur le papier, la fidélité consiste en effet à récompenser un client au prorata de sa dépense, sur le modèle par exemple des compagnies aériennes ou… de feu les timbres-vignettes des magasins coop il y a un siècle. Là, le client est réellement encouragé à accorder toutes ses dépenses à un seul magasin. Ce qui est quand même plus proche de la définition de la fidélité (et sur le sujet, faites toutes les analogies que vous souhaitez, ça fonctionne !).

Pour autant, et bien que très teinté de promo, le nouveau programme de « fidélité » de Carrefour Market est-il sans intérêt ? Loin s’en faut… Car il vient habilement contre-balancer par des offres impactantes (car à large spectre / tout un rayon) une politique prix fort éloignée des meilleurs. Selon l’étude DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers), il y avait ainsi lundi 10,6 % d’écart entre Carrefour Market et Leclerc et 6,6 % avec les hypers Carrefour. D’où l’intérêt de travailler l’image-prix par la « fidélité ». Ce qui est bien l’intérêt premier de ce nouveau programme.

Capture d’écran 2014-06-25 à 08.37.04PS : petite question aux équipes Market (je les sais largement capable de m’apporter réponse). Aujourd’hui mercredi, vais-je bénéficier de – 10 % sur les produits de cette page ? En apparence oui, puisque nous sommes mercredi, jour du bébé. Mais non si je lis attentivement les petites lignes de la page 4. Les rendez-vous – 10 % sont “non cumulables avec d’autres offres promotionnelles”. Donc ?