Le , par
Fidélité : Carrefour propose un “challenge” à ses clients

ChallengeCarrefourFid

Hier lundi, tous les clients “encartés Carrefour” ont reçu le même mail que moi. L’enseigne (ou plutôt le “groupe” puisque le programme est multi-enseignes) leur propose un “Challenge Fid’ aux marques”. A dire vrai, nul besoin de connaître l’expéditeur pour… le reconnaître ! Le programme est tout à la fois malin mais aussi un brin compliqué (pour ceux qui doutent, lisez donc les “modalités” vous verrez). Bref, c’est signé Carrefour !

Le principe ? Le client choisit 10 “challenges” parmi la quarantaine proposée (encore un reste de feu PromoLibre). Ici, il s’agit d’atteindre, pour chacune des marques, un minimum d’achat à partir duquel se déclenche une remise de 20 à 25 % selon les cas. La remise est alors valable rétro-activement sur le montant total des achats. Bref, Carrefour invente le cash-back conditionnel ! Exemple : pour avoir 20 % sur la gamme Häagen-Dasz, je vais devoir acheter pour 9 € de produits de la marque d’ici au 2 février (je devrais y arriver !). C’est 25 % et 5 € pour Panier de Yoplait, 25 % et 8 € pour Andros, etc. 

C’est indiscutablement malin parce le programme Carrefour revient à “accrocher” les clients à une marque. Ce qui a donc logiquement une valeur pour lesdites marques (pour les mal-comprenants : Carrefour serait un très mauvais négociateur si les marques n’avaient pas été mises à contribution, lol). En revanche, c’est pas le programme le plus simple qui existe. D’abord, il faut bien comprendre le périmètre de l’offre. Prenez “Marie”. L’offre surgelé de la marque n’est pas concernée. Pas très logique vu du client. Prenez Danette (Ah !, Danette) : les prix choc sont-ils concernés ? Pour le savoir, il faut “scroller” les codes-barres et les déchiffrer (sans en être certain à 200 %). Prenez Coca-Cola. La marque est annoncée sur le mail reçue hier (cf capture d’écran). Mais elle n’apparaît pas dans la liste des “challenges” qui me sont proposés, alors que pour d’autres clients si, signe d’une personnalisation de l’offre (perso, je n’avais que de l’Evian dans mes suggestions boissons). D’ailleurs, pour ceux qui l’acceptent, suis preneur de recevoir les mails envoyés par Carrefour. Ca permettra de mesurer le degré de personnalisation !