Le , par
Au cœur du nouvel entrepôt LAD de Monoprix

C’est un projet que j’avais évoqué il y a un an en présentant l’organisation de Monoprix pour la livraison à domicile (revoir la VIDÉO GRANDE CONSO ici). C’est désormais une réalité depuis quelques semaines : Monoprix vient de dédier un entrepôt à la livraison alimentaire à domicile.

Implanté à Gennevilliers sur 6 000 m2, l’entrepôt dessert pour l’heure une partie de l’ouest parisien avec la perspective de couvrir tous les Hauts-de-Seine d’ici fin mai. A l’intérieur, organisation assez classique… 4 zones bien spécifiques : PGC grosse rotation (sur palettes au sol), PGC classique, frais et surgelés. Une cinquième est prévue : beauté, maquillage.

Équipé d’un terminal au poignet et d’un scanner au doigt, les préparateurs sont spécialisés par zone et assurent plusieurs commandes en même temps (« multi-prép », voir la vidéo). La cible de productivité selon mes informations : 200 picks à l’heure en moyenne. Un niveau qui n’est pas encore atteint (à l’œil, il manque au moins 50 picks/h).

Toujours à l’œil : l’entrepôt est encore en rodage. D’abord, il reste de nombreux emplacements (13 000 réfs proposées, sans doute 18 à 20 000 de capacité théorique). Ensuite la gamme Frais LS est ultra-courte : 1 300 réfs (on a visiblement très peur de la casse chez Monoprix, mais il va quand même bien falloir amorcer la pompe…). Enfin, il y a des marges de progrès sur la productivité : en témoigne l’organisation des fruits et légumes où les préparateurs doivent « compter » les tomates à servir (par 4 pour les rondes, par 5 pour les grappes). D’ailleurs, pour l’heure, l’entrepôt ne sert que 150 à 200 commandes par jour. Mais il faut bien démarrer…