Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

 TropicanaCompote

Avant que l’aube ne pointe, et à distance avec ma partenaire de jeux, la chasse aux incongruités commerciales. Ce matin, j’en trouve une belle ! Un même produit (une belle marque : Tropicana) mais deux prix radicalement différents dans deux hypers qui portent pourtant la même enseigne. C’est à Rennes (je reconnais ne pas avoir eu à chercher bien loin) et, sur la ville, il y a deux SCA Leclerc (Scaouest et Socamaine). Deux SCA et potentiellement deux politiques commerciales. Alors, certes, sur les ultra-majeurs, la cohérence est nationale. Mais sur les produits moins stratégiques, le régional prend la main et fait… n’importe quoi : 1,78 € dans un cas, 2,19 € dans l’autre. 23 % d’écart. Injustifiable.

 

LUNDI

Purpan 

Toulouse. Comme chaque année depuis… 25 ans (ah la vache, ça pique), retour dans « mon » école d’agriculture pour « éveiller » les étudiants à ce qui demeure le premier débouché de la filière agricole : la distribution. Chaque année le même étonnement : une méconnaissance chronique. Dommage, car comprendre son client (à défaut de l’apprécier) est un pré-requis. Et, en toute modestie, une journée n’y suffit pas.

 

CarrefourChaussettes

Toulouse, Carrefour Purpan. Le premier hyper dans lequel, cornaqué par « Mamie Dauvers », j’ai traîné mes guêtres il y a 35 ans (ah la vache, ça pique en plus fort encore !), il portait alors l’enseigne Escale. Frappé devant cette mise en avant. Preuve qu’il n’y a pas dans cet hyper de culture de la valeur-produit… Comment en effet la seule valeur d’un produit peut-elle être son prix ? Faites donc un tour chez Décathlon, camarades de Carrefour Purpan… Tous les produits, même les premiers prix, ont un élément de valeur autre que le seul prix. A copier d’urgence.

 

Carrefour Purpan avril 2018

Carrefour Purpan encore. Le rayon vins. Pour me rassurer sans doute, l’hyper vante la sélection de certaines de ses bouteilles . « Par des experts ». Super. Mais les autres ???

 

Sport2000 St Alban Avril

Saint-Alban, périphérie toulousaine, pour découvrir le nouveau concept de Sport 2000 que je vous présente la semaine prochaine. En attendant, un étonnement, avec ce concept de « premier prix de marque ». Kesako ? Du premier prix en mieux ? Une marque en moins bien ?

 

MERCREDI

 

mercredicommuniqué CA T1_FR-1 

Publication du chiffre d’affaires Carrefour pour le T1. C’est peu dire que les hypers français ont déçu : – 2,3 % en comparable, y’a pas à tortiller de l’arrière-train, c’est une gamelle. Surtout, dans un métier de volumes, tout recul en comparable a des incidences économiques violentes. Auchan paye actuellement pour le savoir avec un effondrement de sa rentabilité en France. Mais, à la différence d’Auchan dont le capital est verrouillé par la famille Mulliez, Carrefour est en bourse. Et le groupe n’aura pas loisir de publier plusieurs trimestres de rang avec un tel niveau de recul. La sanction serait terrible.

 

Géant

Demain, je publie la nouvelle livraison de l’étude DISTRI PRIX (A3 Distrib / Editions Dauvers). Du lourd… Géant qui dévisse. L’enseigne n’est plus une menace pour Leclerc (terminé ce rang flatteur de « dauphin officiel »), ni même sur le podium des prix. Les temps sont durs pour Géant, toujours dans le rouge en 2017. Malgré les dénégations publiques, c’est donc par la hausse des prix que Géant entend sortir la tête de l’eau. Toujours risqué. Car même si aucune enseigne n’a jamais eu l’audace (pour ne pas évoquer plus directement des attributs masculins qui, généralement, en témoignent) de reconnaître publiquement une hausse des prix comme elles aiment à exacerber le mouvement inverse, il est rare quand même que… le client ne s’en aperçoive pas.

 

JEUDI

Jeudi Pas perdu pour tout le mondeIMG-20180412-WA0010 

Un Leclerc, parmi d’autres. Pepsi a littéralement envahi le rayon sodas. Une quinzaine de palettes au sol. Le seul talent de l’équipe commerciale du grand concurrent de Coca-Cola peut-il expliquer pareil renversement de situation (Coca-Cola détient très exactement 91 % du marché chez Leclerc) ? Oui mais pas que… Le conflit Leclerc/Coca est désormais bien visible. Et c’est une aubaine pour Pepsi ! A la condition quand même que les clients suivent. Un détail ;-)

 

Monoprix République Avril 

Monoprix République pour le nouveau concept beauté (revoir les premières photos du nouveau concept ici). Balade dans le reste du magasin, normal. Au rayon fruits et légumes, Monoprix se gausse de son choix radical et récent : basculer l’intégralité de l’offre en bio et équitable. Question néanmoins : une banane équatorienne est-elle réellement plus équitable qu’une banane des Antilles françaises ? Ca frôle l’épreuve de philo, option économie sociale et solidaire. Vous avez deux heures… !

 

VENDREDI

Tonnelles 

Aussi sûrement que le Beaujolais pointe le bout du goulot le 3e jeudi de novembre, pour la tonnelle de jardin, c’est donc le 3e lundi d’avril. Pour preuve, la concommitence promotionnelle : lundi, Aldi et Lidl proposent chacun la leur. A la nuance de la couleur de la toile présentée, peu de différences. Ah si, le prix. Ca pique un peu non, Aldi ?

 

50