Le , par
Une promo comme trop d’autres (qui montre le désintérêt des enseignes pour leurs clients)

Yop

Une promo en cours chez Auchan. – 60 % sur le second « bidon » de Yop. Pour l’occasion, Yop a dégainé son format promo (825 g vs 850 g pour le fond de rayon) et, surtout, son EAN différencié, histoire de tracer ses volumes et de manipuler à sa guise des acheteurs en centrales qui se fichent du client comme de leur première chemise. Oui, l’image est dure mais, comme toujours, peu m’importe. Car le résultat est là. Ce jour-là, en TG (en l’occurrence hier), un Yop vanille 825 g à 1,78 € et, à quelques mètres de là, le produit habituel à… 1,49 € (et en 850 g). Bien sûr, le bidon en TG bénéficie d’une offre sur le second produit acheté. Mais le message est clair, vu du client : il… paye une partie du « cadeau » qui lui est fait. Et (au-delà du cas Auchan) le diagnostic du fonctionnement interne des enseignes tout aussi clair : pricing promo et pricing permanent, chacun court dans son couloir en oubliant qu’ils ont… le même client. J’dis ça, j’dis rien. Enfin si : ne vous plaignez quand le client va voir ailleurs, c’est vous qui l’y poussez.

NB : et pour les curieux du PENSER-CLIENT, je ne peux que recommander la lecture de mon dernier ouvrage (et remercier ceux qui l’ont déjà commandé en masse “m’obligeant” à un retirage un mois après parution, c’est dire comme je m’étais totalement vautré sur l’intérêt pour le sujet )

PENSER CLIENTchan