Le , par
Mission (presque) pleinement réussie pour le “repricing” de Coca

 

PrixCoca

Restons sur le sujet Coca-Cola. Mais on quitte le cadre bucolique de La Vanoise (voir le post d’avant-hier) pour un sujet nettement plus terre-à-terre : le prix. Souvenez-vous : au printemps, Coca-Cola (comme d’autres grandes marques) a entrepris une opération dite de “reset” de codes-barres pour faire remonter son PVC. En clair, on change le code-barres pour mettre les radars  dans le brouillard et on monte vite le prix pour améliorer la rentabilité des enseignes sur le produit. Je résume un peu mais l’idée est là (pour ceux qui ont manqué un épisode, relire ici et ).

A l’origine, Coca-Cola orientait les enseignes vers un nouveau prix-cible en progression d’environ 20 cts : 1,59 €. Parmi les enseignes, Auchan avait suivi illico (prix moyen de 1,56 € dès le 15 avril) tandis que Géant boudait ostensiblement avec un PVC scotché à 1,30 €, ce qui rendait difficile une hausse générale. Mais le temps a visiblement fait son œuvre comme le démontre l’étude exclu réalisée par A3 Distrib/Ed. Dauvers. Coca-Cola n’a certes pas atteint son prix-cible de 1,59 € mais les prix ont progressé dans toutes les enseignes. De fait, le prix moyen est désormais de 1,46 €. Soit une dizaine de centimes de plus qu’avant l’opération Reset. La mission est donc réussie dans son objectif, pas dans sans ampleur. Mais, chez Coca-Cola, croyait-on vraiment atteindre 1,59 € ?