Le , par
Là où Carrefour a puisé l’inspiration pour le concept “Essentiel”…

CarrefourMaxiFacade

Depuis quelques semaines, Avignon est le “proto” français du concept Carrefour Essentiel, destiné à sauver (par les coûts) des hypers en difficulté. J’ai eu l’occasion de suivre ça comme le lait sur le feu ici, et encore ! Aujourd’hui, suivez-moi à l’autre bout du monde, à la source du concept : Buenos Aires. C’est ici, dans ce magasin de Villa Tesei, que Carrefour a entrepris il y a un an l’hybridation entre le concept “classique” de l’hyper et le cash & carry (façon Atacadao dans le Brésil voisin). Sur les 90 hypers du réseau argentin, Carrefour en a déjà transformé une trentaine. Le non-al a été réduit, le PGC simplifié tant en offre (de 10 000 à 8 000 réfs) qu’en actifs (les fameux racks), le tout pour l’équivalent de moins de 200 000 € de travaux. En alimentaire, environ un produit sur trois dispose de deux prix : l’un au détail, l’autre en gros pour les restaurateurs et revendeurs. Lesquels constituent, dans ce modèle hybride, 20 % des clients. 

La visite-minute en vidéo, c’est ici >>

CarrefourMaxiLaVisiteMinute

Et pour quelques photos, c’est là >>

IMG_4785 IMG_4786 IMG_4788 IMG_4789