Le , par
Carte postale de La Martinique (10)

BCBaFarineLe saviez-vous ? La revente à perte, en théorie interdite, peut devenir tout à fait légale. C’est le cas avec la démarche multi-enseignes (et parrainée par l’Etat) des prix “BCBa” (voir la note ici) : des prix baissés et bloqués depuis 2009. Mais dans quelques cas, si les PVC sont demeurés à leur niveau de 2009, les prix d’appro, eux, se sont envolés. C’est le cas de certains produits basiques, huile ou farine par exemple, qui figurent par ailleurs dans la liste BCBa. Résultat logique : les enseignes sont en revente à perte sur ces produits. Mais en revente à perte… légale.